CHAVEZ AU SUJET DU LIVRE BLEU

CHAVEZ AU SUJET DU LIVRE BLEU

  • C’est l’un de nos instruments de travail et de logique (…) que fait une importante partie du procès vénézuélien, de l’idée bolivarienne et d’un modèle idéologique que nous réajustons et avons nommé Le Livre bleu.

    15 septembre 1999

  • Ceux d’entre nous qui construisions le Mouvement bolivarien, lequel a mené à la rébellion militaire du 4 février, concevions et cherchions des idées. Ce fut à ce moment que l’arbre des trois racines a surgi, le produit de plusieurs discussions—d’années de discussions. Nous avions des petites écoles—mais c’étaient des écoles—et de l’emploi, surtout pendant la fin de semaine, à l’aube. C’était là qu’elle est sortie—après beaucoup de discussions—la pensée bolivarienne, robinsonienne, zamoraine, sous forme de racine, que l’on doit aujourd’hui saisir avec force et étudier plus profondément et ce, avec beaucoup vigueur pour la diffuser.

    15 septembre 2001/ École idéologique, Merida

  • Un document qui a trois parties : une introduction ; la deuxième partie qui fait l’emphase sur l’idéologie et de l’encadrement idéologique, l’arbre des trois racines : Bolivar, Rodriguez et Zamora ; et la troisième qui est une ligne stratégique très générale du Projet national Simon Bolivar, qui est devenu par la suite l’Agenda alternatif bolivarien et après, le Projet révolutionnaire qui se trouve aujourd’hui, en grande partie, dans la Constitution et dans un ensemble de lois, comme celui des Hydrocarbures, par exemple. Le projet s’est développé (…) Cette matinée-là, j’étais si heureux parce que je lisais ces notes, des humbles notes faites par un lieutenant-colonel là-bas, pressé, à l’aube ; et il y avait un lieutenant qui transcrivait à l’ordinateur plusieurs notes et études et souvenirs de discussions collectives, mais transporté par une pilule (…) De 1992 jusqu’ici, je vois la Constitution—elle est ici ; et je vois la Loi d’hydrocarbures et elle est ici ; et je vois le projet gouvernemental de 2001 à 2007 et il est ici, approuvé par l’Assemblée nationale et en vigueur—avec beaucoup de difficultés, mais en vigueur. Je constate alors : tout cela était utile, même la douleur a valu la peine (…) Ces petits cahiers ont été perdus quelque part. Celui-ci est resté dans ma serviette, et seulement peu de fonctionnaires avions une copie. Nous avions fait peu de copies pour de raisons de sécurité.

    9 février 2003
    Allô, Président ; No. 138

     

  • L’idéologie, vous voyez, ce petit détail duquel que je me rappelais ce 21 juillet 1992 à l’aube : l’arbre des rois racines. Nous y donnions des cours ; nous nous divisions pour enseigner et nous étudions ensuite les systèmes philosophiques, politiques, EBR. L’Arbre des trois racines : Ezequiel Zamora, Simon Bolivar et Simon Rodriguez. Et nous faisions ce graphique, ces coordonnés pour représenter dans un graphique, la pensée de Bolivar et de Simon Rodriguez ; afin de trouver les points de convergence des deux racines, surtout autour des thèmes de l’égalité et des formes de gouvernement. Egalite et formes de gouvernement. Puis, ici nous nous demandions comment déterminer la valeur de chaque variable. Nous nous lancions dans la science profonde, en amenant des idées aux mathématiques..

    17 avril 2005
    Allô, Président ; No. 219

  • Le 4 février, nous avions ce que nous appelions déjà Le Livre bleu. C’était un livret très modeste, mais là étaient exposées les grandes lignes de ce qu’est de nous jours—oui, 20 ans plus tard—le Projet national Simon Bolivar.

    22 janvier 2012
    Entretien avec José Vicente Rangel

  • Le Livre bleu, ce document, ce livre, une œuvre modeste, fut élaborée par nous, un groupe composé par nous, avant le 4 février ; nous avons fait ces documents quelques mois avant. Bon, quelques lignes du projet, de la structure économique, de la structure social du nouvel État, avec des images et des graphiques. Regardez ce dessin, je me souviens de l’avoir fait à Maracay. C’étaient des idées, dont plusieurs d’entre elles sont déjà en pleine vigueur, réalisées au niveau politique, économique.

    2 février 2013
    Célébration des 13 ans de la Révolution bolivarienne